OFF
ON
Boxed
Passez à l’assainissement naturel !

Passez à l’assainissement naturel !

Obligatoire pour les maisons qui ne sont pas rattachées au tout-à-l’égout, la fosse septique n’a de consonance poétique ni pour vous, ni pour dame Nature. Pourtant, il est possible de l’associer à des solutions d’assainissement écologiques, voire de la remplacer complètement. Zoom sur les solutions d’épuration naturelles réglementaires.

Chaque jour, une personne produit environ 150 litres d’eaux usées qui vont soit au tout-à-l’égout, puis en station d’épuration (dans la majorité des cas), soit décanter tranquillement dans une fosse « toutes eaux », eaux usées qui seront ensuite rejetées dans la nature. Or l’impact environnemental des fosses septiques n’est pas neutre: fabrication (en béton ou plastique), usage d’électricité pour la ventilation, extracteur, pompe… Existe-t-il des solutions naturelles? La réponse est oui.

 

Filtres et toilettes sèches

 

Dans un circuit traditionnel, l’eau sale, après avoir laissé ses matières solides et ses graisses dans la fosse septique, est filtrée par du sable ou du gravier, ou est répandue dans la terre (lit d’épandage). Une première solution écologique consiste à remplacer ce système de tuyaux en plastique par des filtres écologiques. Le filtre en copeaux de coco, par exemple, est capable de fixer un grand nombre de bactéries. Placé dans une cuve étanche, il épure l’eau rejetée par votre fosse. L’eau nettoyée peut ensuite rejoindre la nature ou servir à l’arrosage. Autre possibilité : réduire votre production d’eaux usées en installant des toilettes sèches. Le système se compose d’un seau en inox placé sous la lunette des toilettes et de copeaux ou de sciure de bois non traités, voire de restes de tontes ou de feuilles mortes. Après chaque passage, on verse deux louches de végétaux secs dans le seau en guise de chasse. Une ou deux fois par semaine, il est vidé au fond du jardin, sur un tas de compost à l’abri des intempéries. Contrairement à ce que l’on imagine, les toilettes sèches ne dégagent pas d’odeurs. Elles permettent une réelle économie d’eau et sont un excellent moyen de décharger votre fosse des matières fécales qui se dégradent mal dans l’eau.

 

La phytoépuration

 

Si vous êtes prêts à vous séparer de votre fosse toutes eaux, passez à la phytoépuration, une solution 100% bio et plus efficace que les solutions traditionnelles. Le principe ? Utiliser des végétaux pour nettoyer l’eau, y compris de certains médicaments et détergents. Certaines racines contiennent des bacté- ries qui transforment la matière organique en éléments nutritifs. L’installation est composée de deux bassins étanches remplis de graviers et de sable. Les eaux usées s’écoulent du premier vers le second, creusé en contrebas. Les bassins sont plantés de roseaux mais aussi de massettes, jacinthes d’eau, joncs ou encore de menthe aquatique et des reinesdes-prés. Un joli jardin paysager! Seule contrainte, qui n’en est pas vraiment une : jardiner. Il vous faudra désherber tous les ans, couper les roseaux et dégager des filtres le compost, qui fera le bonheur de vos rosiers.

 

 

À savoir

Les fosses septiques sont aujourd’hui appelées fosses toutes eaux. Elles recueillent les eaux grises (lave-vaisselle, lave-linge, lavabo) et les eaux noires (WC). Les anciennes fosses ne traitaient, elles, que les eaux noires.

 

Une fosse septique plus verte

• Préférez les produits biodégradables aux produits chimiques.

• Jetez solvants, peintures et pesticides à la déchetterie.

• N’encombrez pas votre fosse avec de l’huile de friture (une fois refroidie, elle peut être mise au compost).

• Utilisez avec parcimonie lessives, savons et shampoings.

• Entretenez-la avec des complexes bactériens biologiques, comme celui que l’on trouve chez Étamine du Lys. Si elle n’est reliée qu’à vos toilettes, n’hésitez pas à y jeter vos yaourts périmés pour alimenter son activité bactérienne.

• Enfin, tout dysfonctionnement pouvant entraîner une pollution des sols, n’oubliez pas de faire régulièrement contrôler votre installation.

 

Agnès de Gélis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *