OFF
ON
Boxed
Des jouets écologiques et sains !

Des jouets écologiques et sains !

Les fêtes approchent à grands pas et nous frétillons à l’idée de voir les yeux émerveillés des enfants découvrant les cadeaux déposés au pied du sapin. Des jouets, OUI, mais pas n’importe lesquels… écologiques et sains avant tout… évitons les cadeaux empoisonnés !

Je vous propose quelques explications concernant certains toxiques afin de comprendre l’importance de lire les emballages, ou de se renseigner sur l’entreprise de fabrication des jouets. Les publications d’études se multiplient, afin d’éveiller et de conscientiser les familles sur ces substances chimiques utilisées pour la confection des jouets. Substances bien connues pour leurs effets néfastes sur la santé : problèmes de fertilité, atteintes cognitives, troubles du développement des enfants, baisse du QI, hyperactivité… et qui s’observent en dessous des seuils normatifs en vigueur, sans tenir compte des effets cumulés. La plupart des jouets regorgent de ces substances qui polluent évidemment nos enfants, constituant pourtant la population la plus à risque.

Phtalates et consorts

Plus vulnérables que les adultes, ils ont aussi tendance à porter leurs jouets à la bouche, ce qui augmente, de ce fait, leur exposition. En effet, les plastiques de certains jouets (gonflables, type bouées ou ballons) peuvent contenir les fameux phtalates (ex : le formaldéhyde, reconnu comme cancérigène) dont on parle tant. Il est bon de savoir qu’ils sont utilisés depuis plus de 50 ans et que leur production est supérieure à 3 millions de tonnes par an. Ce sont des additifs utilisés assez couramment dans les matières plastiques telles que le PVC et d’autres matériaux pour les rendre souples et flexibles. Des chercheurs français de l’INSERMCEA et de l’Université Paris 7 ont démontré que ces phtalates étaient mauvais pour le système reproducteur masculin. Aujourd’hui, on estime que dans les pays industrialisés, un homme produit deux fois moins de spermatozoïdes que son grand-père n’en produisait au même âge.

Interdit dans la fabrication des biberons depuis 2011, le Bisphénol (BPA) est néanmoins encore présent dans les jouets en plastique tels que les poupées… Tout comme les phtalates, le BPA est une substance jugée préoccupante pour la fertilité ; imitant les hormones sexuelles féminines, il s’agit d’un leurre hormonal pouvant perturber la reproduction, mais également le développement d’organes comme le cerveau ou le cœur. En mai 2012, une étude a montré que le BPA pouvait être responsable du développement du cancer du sein chez les primates.

On peut retrouver également dans les jouets des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), cancérigènes pour certains, et retrouvés massivement dans des tests d’urine réalisés auprès d’enfants en Allemagne possédant et utilisant des jouets contenant ces HAP.

Phtalates

Le progrès souvent nocif

Les jouets électroniques peuvent contenir des retardateurs de flammes bromés (les polybromodiphényles éthers ou PBDE), suspectés pour être des perturbateurs endocriniens mais également susceptibles d’être responsables de troubles de développement du système nerveux (autisme, hyperactivité, déficit d’attention, trouble de comportement…). Sans oublier parfois leur accès à internet, avec « wifi » intégré, dont nous tairons les effets négatifs pour cette fois ! En parlant de métaux lourds, ayez l’œil concernant les kits de maquillage et bijoux pour enfants, car certains en contiennent aussi.

Dangereux : le formamide

Un peu moins connu du grand public, mais tout aussi toxique : le formamide. Ce produit entre dans la composition des « tapis/puzzle » en mousse des 0 à 3 ans et est également classé comme reprotoxique et ayant des effets sur la production des éléments cellulaires du sang. Je vous invite également à regarder les matières utilisées pour la fabrication des poupées et peluches en tout genre. Nombreux ont recours aux matières synthétiques, allergènes et colorants de textiles (composés azoïques) cancérigènes à la dégradation. à nouveau, on retrouve les retardateurs de flammes. Méfiez-vous : une mauvaise odeur (de goudron par exemple) peut être cachée par des parfums de synthèse (ex : citron ou vanille) qui sont des dérivés pétrochimiques, pouvant provoquer de la fièvre, de l’asthme ou des dermatites.

On trouve dans les vernis des formaldéhydes ou formol qui sont des composés organiques cancérigènes, ainsi que des métaux lourds (présents également dans les peintures), perturbateurs endocriniens, et/ou cancérigènes, parfois causes d’encéphalopathies, d’anémies, et de saturnisme.

Préférez des modèles en bois massif, sans colle, à peindre, à décorer soi-même ou peints avec des peintures alimentaires et respectueuses des normes.

 formamide

Labels

Alors, comment s’y prendre pour faire plaisir à nos chères têtes blondes sans leur proposer un cancer ou autrespathologies en prime…

Il existe quelques labels européens garantissant une bonne sécurité dans ce domaine : le label Spiel Gut (garantit l’absence de substances toxiques), der Blaue Engel, le Global Ecolabelling Network (GEN) ou Öko-Test. L’association « Women in Europe for a Common Future » (WECF) a écrit un guide pour informer sur les substances chimiques les plus dangereuses que l’on peut trouver dans les jouets.

Il est important de noter que la dangerosité d’un produit n’est pas nécessairement liée à sa provenance géographique. Plan Toys, en est un exemple, par excellence. C’est une entreprise thaïlandaise réputée pour son investissement respectueux de l’environnement et de ses travailleurs et surtout de nos enfants ; avec 100% bois et peinture naturels.

bio-label-jouet

En résumé

• Privilégiez les matériaux naturels non traités (bois brut, coton bio, peinture naturelle, colorants alimentaires…),

• Avant de choisir un jouet, sentez-le (si c’est possible) et, pour les jouets des moins de 3 ans, « goûtez-le » ! comme le ferait votre enfant,

• Choisissez de préférence des produits avec des labels garantissant le respect de l’environnement,

• N’hésitez pas à poser des questions : le fabricant/distributeur est tenu de nous informer de la présence de substances jugées dangereuses sous 45 jours.

• Aérer les jouets neufs au moins deux jours avant utilisation,

– laver ou nettoyer les jouets avant la première utilisation, par précaution et hygiène ! Il existe de nombreux sites proposant de vrais jouets « écologiquement sains » ; la liste est bien sûr non exhaustive et bien loin de satisfaire tout le monde, mais je tenais à vous en citer quelques-uns afin de vous aider dans vos achats : happytoseeyou.fr, brindilles.fr, papili.org, natiloo.fr, toutallantvert.com, trucenbois.fr.

Je vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’année riches de rêves éveillés…

sandie-boitteux-bras-bio

Sandie Boitteux-Bras

Thérapeute manuel M.Poyet, N’Féraido, Naturophate, Relaxologue

Chaussée Mont St Jean, 19 – 1420 Braine l’Alleud

0492/87.73.53

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *