OFF
ON
Boxed
Si on laissait tomber  son shampoing pour  avoir de plus beaux  cheveux ?

Si on laissait tomber son shampoing pour avoir de plus beaux cheveux ?

Vous en avez assez de voir vos cheveux regraisser après seulement quelques jours, vos longueurs et pointes s’assécher et ressembler à de la paille ? La solution est peut être le No Poo (en opposition à shampoo). 

Plus on se lave les cheveux, plus ils regraissent, plus on a envie de les laver, bref un vrai cercle vicieux. Pourquoi un tel cycle infernal ? Parce qu’en se lavant les cheveux, on retire le sébum qui forme une couche protectrice utile au cuir chevelu et aux longueurs. Au fil du temps, on abîme nos cheveux et on fragilise notre cuir chevelu.

Et si la solution était le No Poo ?

Le No Poo consiste à ne plus se laver les cheveux avec du shampoing mais avec des méthodes plus douces. Il nous vient des états-Unis, mis au point par une coiffeuse new-yorkaise renommée, Lorraine Massey. Méthode qui était à la base destinée aux personnes ayant les cheveux bouclés, frisés ou crépus.

A la base, il s’agit de se laver les cheveux avec de l’après-shampoing car il contient aussi une base lavante mais plus douce que le shampoing.
Bien sûr il faut choisir un après-shampoing sans silicones (qui ne contient pas dans sa composition des ingrédients finissant par thicone, thiconol, siloxane ou silane) car les silicones alourdissent les cheveux et y laissent des résidus. Il suffit de prendre une noix d’après-shampoing et de se masser le cuir chevelu avec, puis de rincer. Cette technique est surtout utilisée par les personnes ayant les cheveux frisés, crépus et/ou secs.

Poudres et argiles

cheveux_lavagePour les cheveux normaux à tendance grasse, il existe des poudres comme le Shikakai, le Sidr, la Reetha et des argiles comme le Rhassoul. Pour les utiliser, il suffit d’ajouter de l’eau (ou un hydrolat adapté à vos cheveux) pour en faire une pâte (genre pâte à gâteau) : appliquez sur les cheveux et laissez poser 10 à 15 minutes.

Le Shikakai est une poudre de plante indienne qui nettoie le cuir chevelu, favorise la pousse des cheveux et prévient l’apparition des pellicules.

Le Sidr est une poudre ayurvédique qui lave et embellit les cheveux. Il est souvent utilisé après une coloration au henné car il fixe la couleur et prévient du dégorgement. Cette poudre est également utilisée pour apaiser les maladies du cuir chevelu et lutter contre les pellicules et les démangeaisons cutanées.
La poudre de Reetha (ou Aritha) est une poudre spécialement recommandée aux cheveux à tendance grasse. Grâce à son pouvoir insecticide doux, elle permet aussi d’éliminer les lentes.
Le Rhassoul (ou Ghassoul) nettoie en douceur et régule les cuirs chevelus gras. Il apporte volume et gonflant aux cheveux.

Différentes recettes de shampoing

Pour les cheveux gras à tendance pelliculaire, il y a le savon d’Alep et le yaourt.
Certaines personnes utilisent également un jaune d’œuf mélangé à de l’huile végétale.
Si vous en éprouvez le besoin et pour assainir votre cuir chevelu, vous pouvez aussi, une fois par semaine, pratiquer un gommage capillaire à l’aide d’une cuillère à soupe d’huile végétale et de l’argile que vous masserez sur votre cuir chevelu.

Ou le Water Only ?

Vous pouvez également vous passer totalement de tous ces produits pour en arriver au Water Only et ne plus vous laver les cheveux qu’à l’eau une fois par mois.

Les étapes

Plusieurs étapes seront nécessaires, cela demande de la patience car vos cheveux et votre cuir chevelu ont été habitués à être souvent lavés et donc à produire beaucoup de sébum.

  1. Tout d’abord, il va falloir espacer de plus en plus les shampoings, si vous en faites un tous les 2 jours, n’en faites plus qu’un tous les 4 jours, puis un par semaine et espacer de plus en plus, jusqu’à ne plus en faire qu’1 par mois. Pour y arriver, on peut s’aider de shampoings secs comme de la fécule de maïs, de l’argile… mais attention à n’en faire pas plus d’une fois par semaine car cela assèche les cheveux.
  2. Brossez vos cheveux pour répartir le sébum sur les longueurs. Plusieurs minutes seront nécessaires ; préférez une brosse en bois en poils de sanglier ou si vous êtes vegan, utilisez une brosse en soie végétale, fibres d’agave ou de bambou. Brossez-les du sommet du crâne jusqu’aux pointes, uniquement sur cheveux secs car les cheveux mouillés sont très fragiles et pourraient se casser. Lavez votre brosse chaque jour pour enlever les résidus.
  3. Ensuite supprimez le shampoing et lavez vos cheveux avec un mélange de bicarbonate de soude extra-fin, un peu d’eau, de vinaigre de cidre et quelques gouttes d’huile essentielle comme par exemple l’Ylang-Ylang. Rincez avec du vinaigre ; comme le bicarbonate de soude a un pH basique, le vinaigre au pH acide va rééquilibrer le pH du cheveu. Lavez vos cheveux tête en bas, en décollant bien les racines.

Le bicarbonate de soude peut être irritant à long terme pour le cuir chevelu (ou si vous avez les cheveux fragiles et/ou secs), préférez-lui alors de l’argile comme le Rhassoul ou une poudre lavante comme le Shikakai (attention : si vous avez les cheveux clairs, le Shikakai peut légèrement les foncer), le Sidr ou la Reetha.

Faites des tests pour voir ce qui convient le mieux à vos cheveux.

Si vous êtes adeptes des bains d’huile, lavez ensuite vos cheveux avec du savon d’Alep (et toujours les rincer au vinaigre également).

Alessa Knox
alessakblog@gmail.com
www.alessaknox.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *