OFF
ON
Boxed
Stimulez votre système immunitaire avec des extraits de bourgeons !

Stimulez votre système immunitaire avec des extraits de bourgeons !

En phytothérapie, on utilise principalement certaines parties de plantes telles que la racine, la feuille ou le fruit. Mais en réalité, il y a plus d’informations et surtout plus de potentiel thérapeutique dans les tissus embryonnaires de la plante : les bourgeons (gemmo) et les jeunes pousses, qui sont utilisés dans ladite « gemmothérapie ». Ainsi, la résistance aux infections peut être remarquablement améliorée par une synergie optimale de bourgeons et de jeunes pousses.

L’églantier : antiviral

Les jeunes pousses de l’églantier (Rosa canina) sont presqu’indispensables dans une synergie qui vise à renforcer les défenses.

Grâce à la combinaison d’une action immuno-stimulante et anti-inflammatoire, ils appartiennent aux premiers remèdes auxquels nous devons penser afin de prévenir ou de traiter les infections tant des voies respiratoires supérieures qu’inférieures, en particulier s’il s’agit d’infections virales : rhume du nez, infections de la gorge, infections des bronches, infections des sinus et des oreilles. Ce remède gemmo est d’ailleurs très adapté aux enfants.

La vigne rouge régule les globules blancs

Les bourgeons de la vigne rouge (Vitis vinifera) contribuent également à une défense optimale. Leur point d’application se situe surtout au niveau des principales cellules du système immunitaire, les globules blancs, dont ils peuvent à la fois réguler un manque ou un excédent ; ils favorisent aussi la production d’anticorps appropriés. En outre, leur effet anti-inflammatoire est également plus que bienvenu, en cas de ganglions lymphatiques enflés qui précèdent ou accompagnent souvent une infection.

Le cassis réduit les allergies

cassisLes bourgeons de cassis (Ribes nigrum) ont deux façons d’être utiles dans la prévention et le traitement d’infections respiratoires.

Tout d’abord, ils aident à prévenir une baisse de résistance pendant les périodes de stress ou de travail supplémentaire en stimulant les glandes surrénales. Ensuite, ils aideront – à nouveau via les glandes surrénales – à réduire les troubles gênants associés aux infections tels que les muqueuses gonflées, la douleur à avaler, la toux, les éternuements, une respiration sifflante et les troubles du sommeil, par le biais de leur effet anti-inflammatoire et particulièrement anti-allergique.

La force de la combinaison

Dans la gemmothérapie, la synergie des jeunes pousses de l’églantier avec les bourgeons de cassis, de vigne rouge et de bouleau, peut être une contribution importante dans la prévention et le traitement d’infections. Naturellement, une qualité biologique est préférée.

Le bouleau draine

Enfin, les bourgeons de bouleau (Betula pendula) soutiennent le système immunitaire à leur façon bien particulière. Ils exercent notamment en premier lieu un effet purifiant sur l’organisme, en favorisant entre autres la production d’urine, en soutenant l’excrétion d’acide urique et autres toxines métaboliques et en stimulant la détoxification du foie. Cela soulage non seulement le système immunitaire qui peut donc mieux traiter les agents infectieux, mais il y a également un facteur anti-inflammatoire non négligeable.

Dr Geert Verhelst

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *