OFF
ON
Boxed
Libérez votre  relation à l’argent. Libérez votre vie

Libérez votre relation à l’argent. Libérez votre vie

Non, l’argent ne fait pas le bonheur. On pourrait même dire plus : la croyance que l’argent fait le bonheur est un facteur-clé de frustration et de déception. Il ne s’agit pas de nier l’excitation causée par l’obtention d’une augmentation de salaire ou par tirer un billet gagnant à la loterie. Mais ce type d’excitation est temporaire et ne correspond aucunement au sentiment durable de satisfaction qu’on nomme bonheur.

D’un autre côté, il n’y a pas de raison pour ne pas être content d’avoir de l’argent. Il conviendrait de se demander comment il est possible de créer du bonheur en gérant notre argent, ou l’argent tout court. J’ose prétendre qu’on a réussi quelque chose quand on sent qu’il y a de l’énergie qui nourrit nos valeurs quand on donne ou quand on reçoit de l’argent d’une autre personne ou organisation. Cela semble simple mais c’est un art qui requiert de la pratique pour en ressentir les bienfaits …

Qu’est-ce qui fait la valeur de l’argent ?

L’argent est défini par les économistes comme un moyen d’échange, une mesure de valeur et une réserve de valeur. Alors qu’il va sans dire que dans ces définitions, nous reconnaissons l’argent, pour ma part, je préfère en donner une plus large qui tient compte à la fois de l’ingéniosité de cette invention et des rouages de son fonctionnement. L’argent est un support vide (par exemple, du papier, du métal ou une abstraction) sur lequel on projette une idée et à travers lequel cette idée se concrétise. Ainsi, en projetant sur ce support les notions de moyen d’échange, de mesure de valeur et de réserve de valeur, l’argent devient ces choses-là. Mais l’argent peut être un support pour bien d’autres choses et c’est là que réside sa valeur.

Le rôle particulier de l’argent sur lequel je me suis focalisé est son utilisation en tant qu’outil en vue d’un progrès individuel et collectif. Pour cela, j’ai développé une méthodologie fondée sur cette définition qui vise la prise de conscience par les individus, leur donnant ainsi les moyens d’évoluer vers la réalisation de leurs aspirations profondes. La mise en œuvre de cette méthodologie est terre-à-terre – même si sa description ici peut sembler plutôt abstraite.

Peut-on concevoir une société sans argent ?

billets2Oui, c’est possible. Si l’on regarde en arrière, on constate que pendant la plus grande partie de l’histoire de l’évolution, l’argent n’a pas existé. L’argent est une invention relativement récente. Il se peut fort bien que, dans l’avenir évolutionnaire, on vienne à considérer l’argent comme une redondance. Pour ce qui est du présent, la majorité des échanges de biens et services entre humains a lieu sans circulation d’argent (par exemple, le travail de la femme ou, plus souvent aujourd’hui, de l’homme au foyer). La partie monétaire de l’économie, qui est celle que nous décidons de mesurer et de compter, n’est que le pic de l’iceberg des échanges économiques.

Peut-être que ce qui sous-tend la question est une autre question : « Pourrions-nous vivre mieux sans argent ? » L’inutilité de l’argent n’est envisageable que dans un monde où il n’aurait plus aucun sens et où nous n’aurions plus envie de posséder, d’avoir des revenus, de mesurer et de compter.

Il faudra probablement encore attendre longtemps pour que de telles conditions soient créées.
En attendant, nous pouvons concentrer nos efforts sur ce qu’on peut considérer comme l’étape préliminaire à cet état, un pas faisable : créer plus de bonheur dans une société où l’argent a cours.

Prochain séminaire avec Peter KOENIG : « Libérez votre relation à l’argent. Libérez votre vie », les samedi 16 et dimanche 17 avril 2016
à Vévy-Wéron – Wépion (Namur).
Renseignements et inscriptions : Eaux Vives asbl –
www.eauxvivesasbl.be –
060/ 34 61 43 – christiane.goffard@eauxvivesasbl.be

Peter Koenig

 

Peter Koenig

Economiste, Expert et Formateur sur la relation à l’argent pour le journal Lux-Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *