OFF
ON
Boxed
De la terre… du sol au plafond

De la terre… du sol au plafond

L’argile est un matériau sain, disponible localement, en très grande quantité.
C’est un matériau dont la mise en œuvre invite à l’artisanat, à la créativité. Simple d’utilisation tout en permettant des applications très délicates et raffinées, l’argile est accessible à tous : particuliers comme professionnels.

Si vous désirez utiliser la terre de votre terrain, avant de vous lancer dans cette grande aventure, il est préférable de tester les caractéristiques de votre sol. Un sol contenant trop d’argile devra être amendé en sable, alors qu’un sol trop pauvre en argile réclamera un apport extérieur de liant. Ne sous-estimez donc pas cette étape !

A quoi peut vous servir la terre ?

1. Un matériau de remplissage

La température d’un corps est la mesure de l’agitation des particules (molécules) qui le composent : plus la température est élevée, plus l’agitation est grande. Or, la nature est telle que tout système évolue de manière à augmenter le désordre (l’agitation)…
Par conséquent, la chaleur se déplace toujours des régions chaudes vers les régions froides. Les parois extérieures d’une maison sont ainsi censées en assurer l’isolation thermique et permettre de conserver la chaleur en hiver. Une fois cette chaleur contenue dans la maison, l’idéal est de la stocker dans un endroit qui la conserve le plus longtemps possible. Les parois extérieures de la maison sont donc généralement utilisées pour augmenter l’isolation, alors que leurs faces intérieures privilégient l’inertie thermique. L’eau possède une très grande inertie thermique, la pierre et la terre aussi. Cependant, si la terre mélangée à un matériau léger tel que la paille permet de créer des matériaux isolants ayant une tenue mécanique, l’eau et la pierre ne peuvent revendiquer cette caractéristique.
Exemples de matériau de remplissage : le torchis léger, le pisé, les briques en terre crue…

2. Un matériau de plafonnage

la terreS’il est une application dans laquelle l’argile est performante et agréable à travailler, c’est en tant que matériau de plafonnage. L’argile
ne faisant pas de prise chimique (elle durcit en séchant), son séchage est réversible et le temps mis à sécher ne dépend que du taux d’évaporation de l’eau que contient le mélange. Un enduit sec peut donc être ré-humidifié et retravaillé. Réciproquement, le temps dont dispose le poseur pour s’assurer de la planéité de l’enduit, de son fini, etc. est relativement long. C’est donc une occasion de pouvoir travailler calmement, sans stress et, pourquoi pas, avec les enfants !
Exemples de matériau de plafonnage : structure et pose d’un mur, sous-couche d’accroche, enduit de base, de corps ou de finition…

3. Peinture

Le rôle d’une peinture peut être décoratif mais également protecteur. Outre le liant (l’argile), l’ajout d’additifs permet de modifier les caractéristiques de la peinture afin d’augmenter la résistance de la surface à l’abrasion ou aux projections d’eau. Aussi, elle est évidemment biodégradable… et putrescible. Il conviendra donc d’utiliser rapidement vos peintures préparées. Dans tous les cas, gardez pour seule ligne de conduite que ces peintures doivent être, comme tout matériau sain à base de terre, solubles dans l’eau et donc réversibles. L’ajout de ciment, par exemple, est donc à proscrire.
Exemples de types de peinture : la colle de farine, la peinture simple (dite Alis), la peinture fine au marbre…

Où se fournir ?

Si vous n’avez pas un réel besoin d’excaver la terre, commencez par vous promener alentour, près de chantiers de construction. Expliquez que vous désirez débarrasser le chantier de quelques centaines de kilogrammes de « mauvaise » terre et vous serez généralement bien accueilli(e). En Belgique, il existe encore quelques argilières, notamment l’argilière Hins à Saint-Aubin.

Elodie Guidet

info@natpro.be
081/30.36.90

logo nature progrès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *