OFF
ON
Boxed
Rechercher
Une alimentation au top pour la rentrée

Une alimentation au top pour la rentrée

La rentrée des classes est source d’excitation et de  joie pour certains mais souvent de stress pour d’autres. La reprise de l’école entraîne de nouvelles résolutions : «Cette année je vais mieux écouter en classe, mieux organiser mon travail à l’avance, mieux écrire…

Paré de son nouveau cartable, de sa nouvelle trousse, de ses cahiers et livres flambants neufs votre enfant aura bien besoin de garder son attention et sa concentration pendant de longues heures pour honorer ses bonnes résolutions.

Des nutriments très utiles

Pour cela, les neurotransmetteurs devront être au rendez-vous.

Pour bien démarrer la journée, le starter cérébral, c’est notre amie la dopamine. Ce neurotransmetteur  va permettre à votre enfant de démarrer le matin, de le motiver pour aller de l’avant et de rester attentif toute la journée.

La dopamine elle même fabriquée à partir de la tyrosine contenue dans l’assiette : viandes, poissons, œufs, mais aussi dans les oléagineux (noisettes, amandes pré-trempées la veille). Une dizaine par jour pour la collation par exemple.

Veillez au fer, surtout chez la jeune fille, car il agit en cofacteur indispensable pour fabriquer cette fameuse dopamine. On en trouve dans la viande rouge, dans les lentilles (pré-germées) mais aussi dans la spiruline et la Chlorella, l’ortie qu’on peut ajouter dans un jus de légumes ou prendre en gélule mais aussi dans les graines de fenugrec germées, riches en Fer.

Un peu de levure de bière ou de germes de blé à saupoudrer sur vos plats apporteront des vitamines B9, B12 et B6 qui ont un rôle essentiel dans la synthèse des neurotransmetteurs nécessaires à la concentration et la mémorisation.

Bien sûr des omégas 3 qui favoriseront la fluidité des neurones : 2 à 3 cuillères à soupe d’huile de colza-olive par jour sur les légumes et crudités. On en trouve également dans les poissons gras (saumon, sardines, truites..), les oléagineux (les plus riches en oméga 3 sont les graines de lin et de Chia : dans un smoothie par exemple.) On recommande les poissons gras 2 à 3 fois par semaine. En plus ils contiennent des protéines.

Vous pouvez aussi compléter avec des gélules de poissons oméga3 (ou sirop pour les plus jeunes) s’il n’en mange pas assez.

Le petit déjeuner

Primordial pour bien démarrer la journée !

On troque les petits déjeuners trop sucrés à base de céréales d’une marque célèbre, tartines au choco d’une autre marque célèbre, jus de fruits qui vont plomber son énergie et sa concentration contre 1 œuf ou un peu de viande blanche ou bien les restes de la veille accompagné de légumes pour ceux qui aiment manger salé ou encore des flocons (quinoa, sarrasin, soja, châtaigne..) au lait végétal, tel que lait de riz enrichi en calcium, lait d’amande… Le tout accompagné de quelques fruits et noix.

La tyrosine (qui fabrique notre amie la dopamine): C’est aussi les graines de courges, graines de sésames, amandes.. Ajoutez les au petit déjeuner ou en petit mélange pour la collation de 10h par exemple avec 1 fruit.

Soutenir sa croissance

Compléter son alimentation avec du magnésium, du zinc, vit D pour une bonne assimilation du calcium. En période de croissance forte ses besoins sont multipliés, il aura besoin d’un maximum de vitamines, minéraux pour bien grandir et fabriquer du muscle, du tissu et de l’os. Pensez à lui donner des cures régulièrement dans l’année d’un complexe car ne l’oublions pas, il fait aussi ses réserves pour l’âge adulte. (Ex: le capital osseux se construit jusqu’à 17ans, il faut du calcium !)

Le sommeil

Veillez aussi à ce qu’il ait un bon sommeil (suffisamment d’heures).

Le fonctionnement de l’organisme est soumis à un rythme biologique, calé sur un cycle d’une journée de 24 heures. Ce rythme régule la plupart de nos fonctions biologiques et comportementales. Toute cette chronobiologie dépend du sommeil.

C’est une fois que l’exposition à la lumière baisse que commence la sécrétion de la mélatonine (par la glande pinéale) «chef d’orchestre» elle donne le rythme biologique à l’ensemble des cellules (important pour la croissance et apprentissage).

C’est également après l’endormissement qu’est secrété par l’hypophyse l’hormone de croissance essentiel à cette période.

Conséquences au manque de sommeil: Fatigue, baisse des performances intellectuelles et physiques, altération de la mémoire, vulnérabilité au stress, l’anxiété, la dépression, troubles du comportement, ect…

Vous voilà prêt à accompagner vos enfants pour une nouvelle année scolaire à 100%

Bonne fin d’été et belle rentrée à tous !

Leyla Fagnoul

www.partezdubonpied.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *