OFF
ON
Boxed
Rechercher
L’émergence des multi-potentiels

L’émergence des multi-potentiels

Que veux-tu faire plus tard ? Enfant, tout le monde a déjà eu droit à cette question… Je veux être astronaute, pompier, ballerine… Au début, c’est mignon. Puis à l’adolescence, la réponse est souvent la même :  il faut choisir !

Choisir ce que l’on veut faire pour les 50 années à venir. à 16-17 ans, c’est trop tôt, l’angoisse arrive, quelque chose ne tourne pas rond…

C’est moi qui suis bizarre ? Un sujet m’intéresse, je m’y donne à fond, de tout mon cœur, puis… l’ennui arrive. Je continue à m’y accrocher mais ma petite voix me répète « Tu maîtrises, ce n’est plus stimulant ! » Alors je finis par laisser tomber pour être attiré par quelque chose d’autre de totalement différent.

Le problème n’est pas que rien ne m’intéresse mais que j’ai trop de passions !

Que faire de ma vie ? Comment transformer tout ça en carrière professionnelle ? Je suis incapable de me tenir à quoi que ce soit, est-ce moi qui suis bizarre ? D’où vient cette idée que faire plein de choses n’est pas bien ou pas normal ?

C’est culturel

Notre culture idéalise l’idée de la vocation, l’idée que chacun de nous a une seule et grande mission à accomplir au cours de sa vie sur terre.

Mais je n’arrive pas à trouver ma destinée, il y a trop de choses qui m’intéressent ! J’ai l’impression d’être un imposteur !

Le syndrome de l’imposteur

Oui, imposteur, car être multi-potentiel, c’est être attiré par des sujets divers et variés. C’est vouloir être peintre et ingénieur en même temps tout en ayant un potager et du temps pour continuer à apprendre.

Seulement il faut gagner sa vie. Et là, le multi-potentiel a du mal. Il a du mal à se voir dans le futur avec le même travail, il a du mal à se fondre dans la masse. Alors il cherche, il tente, il recommence…

Le syndrome de l’imposteur nous fait culpabiliser quand on dit « je suis compétent » alors que nous n’avons pas suivi d’études classiques. Il est toujours là, et pourtant, il est l’enfant de notre culture. Il est source de mal-être. On peut se sentir isolé, sans but dans la vie.

Car les multi-potentiels n’arrivent pas à rentrer dans le moule. Ils n’ont pas de statut véritable, sont rarement stables financièrement et risquent de se perdre s’ils n’acceptent par leurs réelles motivations.

Mais être multi-potentiel est aussi source de positif. Ils vivent de leurs connaissances et talents. Ils arrivent à prendre du recul sur une situation pour trouver des solutions intelligentes au problème. Ils sont polyvalents, curieux, passionnés. Mais surtout, ils ont trois super-pouvoirs :

Les 3 super-pouvoirs du multi-potentiel

1. Un esprit synthétique

Le multi-potentiel navigue entre les mondes du savoir et connecte des choses qui peuvent être perçues comme distinctes. L’innovation survient aux jonctions de différents domaines, c’est là que s’exerce le talent créatif.

2. La capacité à apprendre très vite

Le multi-potentiel est un nomade du savoir. Quand il s’intéresse à un sujet, il y va à fond !

C’est rarement une perte de temps de suivre une voie qui attire, même s’il y a abandon. Car il est possible d’utiliser ce savoir dans un autre domaine, et ce, de manière tout à fait inattendue.

3. La flexibilité

C’est la capacité à pouvoir tenir différents rôles et à s’adapter selon les besoins.

Le monde change si vite et de manière si imprévisible que seules les personnes qui ont la capacité de s’adapter vont prospérer.

La planète fait face à de nombreux défis : politiques, économiques, sociaux, climatiques… Plus les années vont passer, plus des nouvelles idées vont devoir être trouvées. Et seules les personnes ayant la capacité de synthétiser, d’apprendre vite et d’être flexibles pourront trouver ces nouvelles idées.

Alors quel choix faire ? Rentrer dans un moule de carrière au risque de s’y perdre ? Ou s’écouter, accepter toutes ses passions, suivre sa curiosité jusqu’à des voies inconnues, explorer les croisements et voir ce que la vie nous réserve? La réponse est personnelle à chacun, mais une chose est sûre : le monde a besoin des multi-potentiels !

Étienne SCHAPPLER

04portraitetienne

Passionné par l’être humain et toute sa complexité, Étienne Schappler est animé par l’étude des comportements et leurs rayonnements.

Charpentier et professeur pendant dix ans en France et en Belgique, la transmission est pour lui une valeur essentielle : apprendre de l’autre, trouver la manière de fonctionner de chacun, adapter sa pédagogie à chacun.

Étienne Schappler propose des accompagnements aussi bien individuels qu’en groupe, dans la gestion du stress et la recherche de la sérénité, tant dans le milieu professionnel qu’au niveau personnel.

coaching-et-developpement.com

info@coaching-et-developpement.com

+32 (0) 495 / 79.06.48