OFF
ON
Boxed
Rechercher
Thermographie et monde médical

Thermographie et monde médical

La thermographie infrarouge est une discipline scientifique destinée à voir le monde par le biais de cartes de chaleur. Scientifique et militaire à l’origine, elle peuple progressivement l’espace médical un peu partout dans le monde.

Originellement présente dans les projets de recherches et les mémoires, la thermographie présente d’ores et déjà une bibliothèque suffisante que pour proposer des cours d’utilisation de cette discipline scientifique.

Mais comment fonctionne-t-elle ?

La thermographie va donner les différentes températures de la peau qui varient selon la qualité de la circulation, les inflammations, les rétentions voire les accumulations de fluides. La qualité de la peau en termes de sécheresse ou irritation est également perceptible.

Pour le reste, la relative symétrie et la relative homogénéité locale du corps humain fera le reste.

On va travailler aussi bien en mode passif (simple observation) qu’actif (stimulation par des patchs chauds ou froids voire par une application homogène de crème).

La thermographie a cependant des impositions assez strictes en termes de modus operandi et il ne faut pas que les patients aient fumé, mis des crèmes/parfums, pris un bain ou une douche chaude, mis du désinfectant ou porté des éléments serrants dans les deux heures précédant l’examen. L’examen doit également se faire sur des patients stabilisés, dans une pièce à la température, courant d’air et hygrométrie contrôlés. Les activités peuvent faire varier l’image thermique d’une personne, cependant la signature infrarouge d’un individu varie peu.

En dehors de ces éléments, la thermographie est une discipline portable, avec un appareil que l’on peut transporter sur site au point que certains dispensaires s’en servent déjà comme outils de diagnostic.

Peut-on faire du diagnostic avec cette technique ?

Oui, c’est possible et elle peut remplacer des examens plus classiques mais elle a surtout des avantages sur des affections déjà diagnostiquées et dont on fait un suivi par thermographie.

La force de cette technologie réside dans sa légèreté de transport, non polluante, sans consommable, sans aucune émissivité et non invasive.

Elle permet un suivi parfois en temps réel d’un traitement ou d’une situation mais aussi de visualisation sur des patients montrant des problèmes de communication (coma, autisme, Asperger, petits enfants, sans langue commune de communication…) comme pour vérifier les ulcères et effets secondaires.

Quelles sont les affections visibles en thermographie ?

Cancer du sein pour commencer, inflammations diverses, troubles circulatoires, troubles gastriques, stress, myopathie, arthrose, colite, fièvre…

L’observation peut se faire de manière directe ou via des programmes d’analyses qui sont déjà capables de superposer image thermique et anatomie humaine voire simplement squelette.

On voit ici que la visualisation des différentes zones du corps humain peut être détaillée. Du côté des membres, les mains, par exemple, sont une des zones privilégiées de la thermographie médicale.

Dans le cadre d’un test de circulation sanguine par exemple, on met une main entre deux cold packs à 10/15°C pendant 10 à 30 secondes puis l’on va simplement observer la vitesse et la façon qu’a la main de se réchauffer, verdict en moins de 5 minutes.

Les états psychologiques se visualisent très bien également en thermographie tels les états nerveux ou les situations de trigger points qui sont entre le physiologique et le psychologique. Ce qui permet aussi de quantifier le succès des relaxations ou des protocoles de méditation voire des « placebo ».

Pour la Librairie de thermographie :

www.thethermograpiclibrary.org

Hugues Crépin

0495/55.97.90

hcrepin@imagerie-centre.be

www.imagerie-centre.be

et

Philippe Sterkendries

0474/44.95.42

philippe-s@live.be

www.ellens.be

Sources

– Occlusion vasculaire :

https://www.scienceopen.com/document_file/55e58c63-3895-4c84-ba8c-11afdc1dcbb9/PubMedCentral/55e58c63-3895-4c84-ba8c-11afdc1dcbb9.pdf

– Autisme :

https://plus.google.com/+BreastThermographyInternationalMountPleasant/posts/38Cpv2y6sZ5

– Software de superposition anatomique et cours : Pr José Valdez

http://www.humanvethermography.com/main

– Cancer du sein : DITI India

– Liste des recherches actuelles en thermographie aux USA :

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/record/NCT02674074?term=thermography&rank=1