OFF
ON
Boxed
Du cœur, du vert, du social !

Du cœur, du vert, du social !

Les Meubles du Cœur est une toute jeune association inaugurée le 15 décembre dernier, dont le parrain n’est autre que Marc Vossen, General Manager chez NRJ, Nostalgie et Chérie FM. A sa tête, Barbara Delleur, une comédienne passionnée par les meubles et l’écologie. Son objectif ? Equiper les familles démunies en butinant le mobilier à donner chez les particuliers. 

Rien n’arrive par hasard. Et si Barbara Delleur a lancé les Meubles du Cœur, ce n’en est pas un non plus. En effet, cette fille d’artistes-brocanteurs a toujours baigné dans l’odeur des vieux meubles. Des effluves qui ont imprimé son ADN. « Alors qu’ils couraient les salons et les foires d’antiquaires, mes parents me faisaient dormir dans de vieilles garde-robes, au calme, lorsque j’étais bébé… ça laisse des traces… » Il y a quelques années, la comédienne tenait d’ailleurs un magasin d’antiquités et de design dans les Marolles, un quartier bruxellois où elle a ensuite implanté les Meubles du Cœur. « L’idée de l’association est née alors que j’accompagnais un ami qui organise des vide-maisons avant de revendre les meubles récoltés. Or, j’ai réalisé que de très nombreux articles étaient jetés, parce que commercialement moins tendance, et parce que louer un entrepôt pour les stocker coûtait trop cher. J’ai trouvé que c’était vraiment dommage de liquider tout ce mobilier, qui pouvait encore rendre service à de nombreuses personnes… C’est comme ça que l’idée des Meubles du Cœur est née. » Avec l’idée d’aborder le métier du vide-grenier associatif d’une manière différente… « L’écologie nous tient également à cœur, nous apportons notre aide à des centres de tris de déchets afin de trouver les meilleures solutions de recyclage. »

Du matériel et un film pour l’Afrique

Très vite, Barbara Delleur parvient à récupérer du matériel scolaire (pupitres etc.) via le vide-grenier de son ami. « Au même moment, j’ai fait la connaissance du maire de Keur Massar (Sénégal) via une amie. Nous avons noué un partenariat visant à équiper une nouvelle école du village. Puis, comme ce dernier ne disposait pas de centre de tri, j’ai également proposé de réaliser un film documentaire à destination des habitants leur expliquant comment trier et recycler leurs déchets. » Une idée directement inspirée du spectacle théâtral « Alex au pays des poubelles ». « J’ai discuté avec la chorégraphe en vue d’en faire un court métrage plus cinématographique sous un format de vingt minutes. Il devrait prendre forme dans le courant de l’année 2018. » Car l’art constitue un autre fer de lance de Barbara Delleur. « Je pense que tout est lié, qu’il s’agisse du milieu artistique, de l’art, de la culture, de l’écologie ou de la préservation de l’environnement, qui concerne aujourd’hui tout le monde. »

L’art et la restauration

Pour financer son asbl, Barbara Delleur a organisé une galerie d’art éphémère réunissant une quarantaine d’artistes du 15 décembre au 12 janvier derniers. Une partie des bénéfices a directement été reversée aux Meubles du Cœur. L’association est également alimentée par la revente du mobilier. « Certains meubles que nous sauvons sont parfois directement redistribués. Pour d’autres, nous avons mis en place un atelier. Des artisans dévoués leur redonnent la superbe de leurs premiers jours. Tout en formant, par la même occasion, des volontaires à la restauration de mobilier. »

D’abord une aide de proximité 

Si Les Meubles du Cœur soutiennent l’Afrique, il n’en reste pas moins qu’ils ont d’abord pour vocation d’aider les plus démunis, près de chez nous. « Nous sommes partenaires de Ulmarolles (L’Union des Locataires Marolliennes), en vue de remeubler les gens du quartier. »  A ceux qui souhaitent être libérés de leurs encombrants tout en conjuguant action sociale et écologique, il leur suffit de faire appel aux Meubles du Cœur, qui viendront les débarrasser de leur mobilier en surnombre.

 

 Virginie Stassen

Infos : 

lesmeublesducoeur.com 

0488 49 58 08