A bicyclette !

La deuxième édition de Bike Brussels, le salon du vélo et de la mobilité active, aura lieu du 15 au 17 septembre. L’occasion de (re)découvrir toutes les alternatives en mobilité urbaine ainsi que les innovations et initiatives de ce domaine qui séduit de plus en plus de citadins.

Nuisances et pollution automobiles, augmentation du nombre d’habitants en ville, manque de places de parkings… autant de raisons de changer la manière dont on se déplace au quotidien ! Beaucoup ont déjà franchi le pas, en adoptant un transport à deux (ou une !) roue(s), allant parfois même jusqu’à abandonner totalement leur voiture personnelle…

 

Mobilité urbaine et durable
Il s’agit véritablement d’un nouveau mode de « consommation » des transports. Depuis plusieurs années, l’offre s’est élargie, s’adaptant aux divers besoins des habitants et des infrastructures.

Aujourd’hui, la façon que nous avons choisie pour nous déplacer fait partie de notre mode de vie, tout autant que nos autres choix tels la manière de nous nourrir, nous soigner, nous habiller…

Vélo Boulot Dodo
Enfourcher son vélo permet notamment de désengorger les transports en commun, de retrouver une certaine liberté et de rester en forme !

Toute une palette d’offres permettent de satisfaire n’importe quel usager, que vous alliez au boulot ou à l’école, fassiez vos courses ou vous baladiez avec vos enfants.

De la simple bicyclette au vélo couché, électrique, pliable ou pour trois, de la trottinette électrique à l’hoverboard, il existe un grand choix !

Le Salon Bike Brussels vous permet de venir découvrir tous ces modes de transport sympas lors d’un weekend de septembre à Tour et Taxis !

 

La micro-mobilité
Pour les déplacements sur de petites distances en ville, pourquoi pas la trottinette électrique ou un monoroue ?
La trottinette a tous les avantages du vélo sans les défauts !

Celle de mon enfance était rouge et j’en garde un souvenir joyeux…

En quête de légitimité, ces nouveaux moyens de transport attendent toujours une réglementation qui leur soit propre… pour l’instant, ils sont considérés comme des « engins de déplacement motorisés » comme le vélo électrique et les mêmes règles y sont applicables.

La Belgique est plus tolérante que ses voisins européens, autorisant leur utilisation sur les trottoirs à défaut de pistes cyclables…

Nouveautés de cette 2e édition
Lors de cette 2e édition, vous pourrez TOUT essayer ! Grâce aux nombreux exposants, une très large gamme sera disponible en testing sur de larges pistes. Un parcours d’habileté sera mis en place pour les enfants.

Vous pourrez également louer un vélo pour vous déplacer car, pour rappel, le dimanche 16 septembre aura lieu la journée sans voitures, point fort de la semaine de la mobilité.

www.bruxelles.be/semaine-de-la-mobilite-et-dimanche-sans-voiture-2018

Un stand sera dédié au voyage à vélo. Projections de films, ateliers, rencontres et stands d’informations vous permettront de trouver des réponses à toutes les questions que vous vous posez et de concrétiser vos projets de voyages à deux roues !


3 questions à Aurélie Willems, Secrétaire Générale de l’ASBL Gracq
Le Gracq est partenaire du salon Bike Brussels!
Une évidence, me direz-vous?

Le GRACQ porte la voix des cyclistes à Bruxelles et en Wallonie et notre ambition est que toute personne qui souhaite se déplacer à vélo puisse le faire dans les meilleures conditions.
Un salon du vélo à Bruxelles est un excellent moyen de promouvoir l’utilisation du vélo pour les déplacements quotidiens. En tant que partenaire, le GRACQ souhaite soutenir ce type d’initiative et lui donner de l’ampleur tout en donnant de la visibilité à nos actions auprès du public cycliste. Vous avez à votre actif quelques belles victoires (exonération fiscale, développement du RAVeL, cédez-le-passage cycliste au feu rouge…)

 
Quel est votre prochain défi ?
Donner une place centrale au vélo dans les programmes des candidats pour les élections communales 2018 ainsi que pour celles de 2019. Nos membres sont actifs pour influencer les politiques en ce sens aux quatre coins de la Wallonie et de Bruxelles.

Nous souhaitons susciter de nombreux engagements en faveur du développement du vélo (une fiscalité qui favorise les modes de déplacements durables, une prise en compte systématique du vélo lors des aménagements de voirie, le développement du stationnement vélo et de la lutte contre le vol, l’amélioration de la sécurité routière…).

 
Votre souhait le plus cher pour l’avenir du vélo ?
Nous souhaitons qu’un jour le GRACQ n’ait plus de raison d’exister !

Cela voudra dire que la situation est idéale (sûre, confortable, facile, rapide) pour toutes les personnes se déplaçant à vélo.

Il y aurait autant de femmes que d’hommes en selle, ainsi que de nombreux enfants. La convivialité de l’espace public serait assurée par des relations cordiales et respectueuses entre les usagers de la route…

Bref, vous nous avez compris ! Pour y arriver, nous encourageons toutes les personnes sensibles à cette cause à nous rejoindre et à devenir membres ou sympathisants de notre association.

www.gracq.org/rejoignez-nous


Entrées gratuites !
BioInfo étant partenaire du salon, tous nos lecteurs peuvent bénéficier de l’entrée gratuite ! Grâce au code promo BIBB18, vous pourrez commander vos tickets gratuits en ligne www.bike-brussels.be

Informations pratiques
Du 15 au 17 septembre
Tour et Taxis
www.bike-brussels.be

Fanny Antoine

Fanny Antoine

Passionnée par la vie et par toutes les possibilités qu’offre celle-ci. Initiée à la naturopathie et curieuse de ne cesser d’élargir mes connaissances en matière de développement personnel et de santé naturelle. J’ai le bonheur d’être la rédactrice en chef du magazine BioInfo, dans lequel je mets toute mon énergie. Fanny@bioinfo.be