« On se dispute pour des bêtises ! »

Des problèmes de couple, qui n’en a pas ? Conflits d’intérêt ou d’opinion, entre conjoints les différends semblent inévitables. Les enjeux, selon certaines études, seraient souvent les mêmes. Mais que cachent ces soi-disant bêtises pour lesquelles on se prend en grippe ?

 


Des causes présumées

Une fois passée la phase idyllique du début de la relation amoureuse, les dissemblances qui distinguent les partenaires apparaissent au grand jour.

Avant cette différenciation, les nouveaux conjoints ont en effet le plus souvent tendance à relever tous les éléments qui les rapprochent, tous les traits de caractère ou expériences vécues qu’ils ont en commun. « On était faits pour se rencontrer ! ».

C’est ainsi qu’après quelque temps, il y a prise de conscience des différences en termes de besoins, de désirs, de limites, de référents parentaux ou encore de conception et de perception du langage.

Il existe bien des sujets de discorde possibles au sein du couple. L’intendance, la gestion financière, l’éducation des enfants, la vie sociale, les horaires de travail, la logistique, le sexe, la belle-famille, etc.

Certains enjeux de prises de bec peuvent paraître anodins : un bonbon accordé à un enfant, quelques minutes de retard à un rendez-vous, une paire de chaussette qui traîne dans le salon, la manière dont on dispose les couverts dans le lave-vaisselle… Et pourtant !

 

Enjeux explicites, enjeux implicites

Peut-être semble-t-il a priori que les fréquents désaccords au sein du couple soient sans gravité, que l’on devrait pouvoir en venir à bout, qu’avec de l’amour et un peu de bonne foi, les choses vont s’améliorer.

Pourtant, la situation stagne parfois, voire s’envenime.

Pourquoi ? Il est fort probable que derrière ces conflits jugés banals se cachent implicitement des enjeux bien plus importants qu’il n’y paraît. Ceux-ci sont liés à la question du partage de territoire, d’espace-temps, de responsabilités et ainsi au droit à la différence, à une part de liberté et à des besoins essentiels et personnels à satisfaire.

Dans la plus petite communauté qui soit, c’est-à-dire deux personnes, la cohabitation nécessite des ajustements, un cadre, le respect mutuel et le lâcher-prise.

« On ne peut pas ne pas communiquer »

Le défaut de communication efficace, qu’il soit inconscient ou volontaire, peut être à la fois une source de conflits et la conséquence de conflits non résolus.

En effet, lorsque l’on reste dans l’attente passive d’être comblé par son partenaire, que l’on ne prend pas la peine d’exprimer une demande, d’assumer son propre désir, on risque de rester frustré. De ces frustrations peuvent découler des reproches et par conséquent des conflits.

Certes, il n’est pas question de tout demander à son partenaire, ni de lui dicter sa conduite et fort heureusement, il se peut qu’il nous réserve parfois de belles surprises dans un élan spontané de générosité et de bienveillance !

Dans un autre contexte, il peut arriver que l’on ne se sente pas entendu ou respecté et que l’on s’enferme dans un mutisme par réaction. On jette l’éponge, on n’y croit plus ou encore, on est tellement fâché et déçu qu’on le fait payer à l’autre par un silence pesant.
 

Si les symptômes persistent

Il existe des outils concrets et des approches thérapeutiques diverses permettant de poser un autre regard sur les difficultés conjugales.

Ceux-ci visent, entre autres choses, à :

– Passer du raisonnement au ressenti
– Oser se dire en toute authenticité
– Se « re » découvrir dans l’ici et maintenant
– Tanguer entre désir de fusion et désir d’autonomie
– Osciller entre principe de plaisir et principe de réalité
– Prendre chacun sa juste place …

Sylvie Hock

Sylvie Hock

Convaincue des bienfaits de l’approche Humaniste de Carl Rogers, experte des relations conjugales et de leurs enjeux, ma préoccupation est de vous aider à redonner leur juste sens à vos relations intrafamiliales pour le mieux-être de tous. Conseillère conjugale et familiale, Membre de l’UPCCF, Animatrice ProDAS Fondatrice de Cercle de parole créative, lieu d’accueil et d’accompagnement dédié à l’épanouissement relationnel affectif. Consultation individuelle, Consultation de couple, Ateliers de développement personnel ProDAS Séance découverte gratuite +32 (0) 474 13 11 92 www.cercledeparolecreative.com sylviehock@cercledeparolecreative.com

Voir mon site web