? minutes
? minutes
4 couverts

 

Dans ce monde qui court plus vite que vous, pas évident de s’octroyer un temps d’arrêt. À moins d’être initié à la pratique de la pleine conscience ou encore de la méditation, entre le travail et la famille, on a l’impression de courir tout le temps. Et je vais vous faire une confidence… ce n’est pas qu’une impression.

C’est un peu comme quand les feux de signalisation sur la route sont en panne et clignotent en orange sauf que ça ne dure pas que quelques heures. Il n’y a plus de feu rouge pour vous arrêter ou arrêter les autres. Tout part dans tous les sens et lors d’un moment d’inattention, de fatigue, c’est l’accrochage. Le corps vous arrête net et vous êtes plaqué au lit avec une grippe ou un autre truc de saison. Dommage de devoir en arriver là pour se permettre une pause. Rares ou quasi inexistants sont les moments où nous permettons à notre esprit de vagabonder et de sortir des « to do » listes. Et pourtant, 5 minutes de vagabondage par jour permettraient d’être bien plus productif dans tout ce que nous entreprenons durant la journée. Si vous faites partie de ceux qui ne peuvent pas s’arrêter à moins d’avoir une bonne raison, je vous dirais que c’est la pause gourmande qui s’impose… et ça tombe bien, avec les fêtes qui approchent à grands pas.

Voici une recette facile, rapide, saine et savoureuse qui vous donnera une belle raison de vous poser et de savourer une pause bien méritée.


Ingrédients

  • 2 tasses de maquée de chèvre au lait cru bien égouttée légèrement salée à la fleur de sel et avec une pointe de piment d’Espelette ou de Cayenne
  • 12 belles feuilles d’ail des ours (à défaut, utilisez les très fines lamelles de daïkon et ajoutez un peu d’ail frais ou quelques oignons verts ciselés au fromage !)
  • 12 demi-tomates séchées trempées min. 4h00 dans de l’eau de source, égouttées et rincées
  • Eau de source pour obtenir la consistance
  • 8 c. à s. d’huile d’olive italienne
  • Fleur de sel si nécessaire
  • 1 poignée de jeunes épinards en branche grossièrement ciselés
  • 1 poignée de fanes de radis bien lavées grossièrement ciselées
  • 1 poignée de verdures sauvages ou spontanées (jeunes feuilles de pissenlit, herbe aux goutteux, jeunes feuilles d’angélique ou de « pas d’âne »)
  • 1 tasse de radis germé
  • 2 bottes de radis en fines lamelles
  • Quelques fleurs comestibles de saison : ail des ours, ciboule, violettes, pensées, roquette, julienne des dames, pétales de pissenlit, primevères coucou…
  • 3 à 6 c.s. de jus de citron
  • 6 à 12 c.s. d’huile d’œillette ou de noix
  • 1 pincée de fleur de sel et de piment

Préparation

  • Roulez de petites quantités de fromage assaisonné dans les feuilles d’ail des ours comme de petites feuilles de vigne farcies et réservez.
  • Cette opération peut se faire longtemps à l’avance, la préparation se conserve au froid plusieurs jours grâce à l’acide lactique présent dans le fromage.
  • Mixez à haute vitesse les ingrédients de la sauce à la tomate séchée et nappez-la sur le fond des assiettes.
  • Assemblez les ingrédients de la salade de crudités et mélangez-la bien, dressez-la ensuite sur la sauce à la tomate, disposez harmonieusement les petits farcis et nappez la citronnette.

Commentaire

Si vous êtes allergique aux produits laitiers, vous pouvez avantageusement remplacer le fromage de chèvre par du fromage végétal à la noix de macadamia.

Voici la recette:

  • 2 tasses de macadamia trempées 12h00 dans de l’eau de source, rincées et égouttées
  • 2 à 4 tasses d’eau de source tiédie à 40°C
  • 2 gélules de ferments lactiques du type acidophillus et bifidus
  • Mixez l’eau à 40°C et les noix de macadamia à haute vitesse et ajoutez ensuite les ferments pour les mélanger doucement à la masse.
  • Débarrassez dans un grand saladier et couvrez, laissez fermenter à t° ambiante durant 12 à 24h00 et débarrassez ensuite dans une étamine pour égoutter le fromage 12h00 minimum.

Le fromage se conserve plusieurs jours au frigo.

 


 

Pol Grégoire

Pol Grégoire

 

 

 

 

 

polgregoire@skynet.be
ou www.polgregoire.org

Hugo