Faire face à la dépression saisonnière

Novembre est là et, avec lui, le gris, le froid, les rhumes… Même si cette période est vitale pour la nature, même si les couleurs de l’automne sont magnifiques à regarder, notre moral, lui, a parfois du mal à rester au beau fixe. Novembre est là, période où les dépressions saisonnières commencent.

A l’heure où j’écris ces phrases, nous venons de passer quelques jours de grisaille au ciel laiteux. Difficile, dans ces moments-là, de pouvoir dire s’il est 10h ou 16h… Durant cette période, je me suis laissé emporter par une chute de moral. Mon corps réclamait ce soleil perdu au-dessus des nuages. Ne le trouvant pas, j’ai commencé à me poser des questions, à douter de moi, à remettre en cause mes choix, les directions prises ces derniers jours, ce dernier mois, cette dernière année…

Au bout de quelques jours, je me suis rendu compte que j’avais un article, cet article, à écrire sur ce que j’étais en train de vivre (la vie est tellement bien faite !).

Ainsi, une question m’est venue : au lieu de rester dans cette énergie inconfortable, comment puis-je faire pour remonter le curseur de mon moral et me dire, même si le temps est d’humeur maussade : « Quelle belle journée ! » ?

J’ai donc commencé par ouvrir mes livres et mes notes. J’ai (re)trouvé un tas de recettes super intéressantes, mais ce n’était pas ça…

J’ai (re)découvert des techniques, des « trucs », mais ce n’était toujours pas ça… Puis, au bout d’un moment, j’ai décidé d’arrêter, de faire taire mon cerveau qui voulait ABSOLUMENT trouver une réponse et, comme le dirait Fabrice Midal, de me foutre la paix et de m’écouter.

Et là, j’ai trouvé ! J’ai trouvé le fond de cet article !

S’écouter…

Cela m’a fait rire tellement c’était simple, et pourtant c’est l’une des plus belles choses à faire…

Pour faire face aux dépressions saisonnières, écoutez-vous. Passez au-delà de la non-envie, du « il fait tout gris, ça me déprime ». Passez au-dessus de ça et écoutez la petite voix qui est en vous et qui est capable de vous dire ce dont vous avez besoin pour être joyeux. Cette petite voix va vous dire des choses simples, ce qui est une très bonne nouvelle car ce sont les choses les plus simples qui font le plus grand bien !

Cela peut être aller marcher dehors. S’il pleut, il suffit de prendre un parapluie, s’il fait froid, de vous habiller chaudement.

Fermez les yeux, respirez, prenez conscience du froid qui chatouille vos paupières, du vent qui tente de s’engouffrer dans votre manteau.

Écoutez le silence de la journée qui passe et des animaux encore vaillants pour sortir le bout de leur nez.

Cela peut aussi consister à se préparer un repas chaud aux allures de souvenir d’enfance (la soupe de mamie, la tarte de papa…).

Profitez de ce repas, des odeurs, des goûts. Profitez du plaisir de vous le préparer et de pouvoir prendre le temps de le déguster.

Voici, pour moi, la meilleure, la plus belle, la plus bienveillante et la plus humaine des manières de faire face aux dépressions saisonnières. S’écouter et revenir aux choses simples, tout simplement.

Et, entre nous, si vous avez du mal à écouter la petite voix qui est en vous et si vous voulez un conseil pour bien démarrer, voici le meilleur que je puisse vous donner: allez marcher 15 minutes dans la nature, sans technologie (gsm, internet…).

Pendant ce temps de balade, respirez et mettez votre attention sur ce que vous voyez et sentez. Vous verrez, votre chute de moral ne sera très vite plus qu’un mauvais souvenir. Soyons joyeux !

J’ai beaucoup réfléchi à comment écrire cet article. Je ne voulais pas donner de recette toute faite, de « truc » en 3 étapes. Je voulais, pour ce mois de novembre, une tournure authentique et humaine. Je voulais trouver des mots bienveillants.


Agenda
Auteur du carnet de gratitude « Rendez-vous avez moi-même », je vous donne rendez-vous le 06 décembre à la salle « Les Sources » de Bruxelles pour une conférence interactive (4e édition) intitulée « Le Pouvoir de la Gratitude ».

Infos et inscriptions :
www.etienneschappler.com

Etienne Schappler

Etienne Schappler

Passionné par l’être humain et toute sa complexité, Étienne Schappler est animé par l’étude des comportements et leurs rayonnements. Aujourd’hui coach, conférencier et auteur, il accompagne les particuliers et les groupes dans le développement de la confiance en soi, de la communication et du leadership. +32 (0) 495 790 648 info@ etienneschappler.com www.etienneschappler.com

Voir mon site web