Les Cafés Preko sont une institution à Seraing. Née il y a 50 ans, l’entreprise a dernièrement lancé une gamme bio pour répondre à une demande croissante. Une suite logique pour cette société locale, dont l’artisanat a toujours constitué le fer de lance. Ce qui ne l’empêche pas de suivre les tendances avec, notamment, des dosettes de café bio pour les Senseo et Nespresso.

Ah le bon goût du café, qui réchauffe les cœurs et les corps ! Fumant et réconfortant au petit matin, enveloppant ou dynamisant au goûter… Certains se damneraient pour une tasse de bon café… Mais encore faut-il le dénicher…
Les Cafés Preko, à Seraing, semblent en avoir trouvé la recette. En effet, cela fait un demi-siècle que cette entreprise serésienne fait la pluie et le beau temps en matière de café dans la région. Essentiellement orientée Horeca (avec notamment la commercialisation de moulins et machines à café, de lave- vaisselles professionnels, d’adoucisseurs d’eau…), elle s’est lancé un nouveau défi il y a trois ans, avec la création d’une gamme certifiée bio. « Il y avait une forte demande de la part des particuliers, explique Christian Poncelet, le responsable commercial et développement des Cafés Preko. De plus, le bio s’inscrivait dans notre philosophie, car nous avons toujours travaillé artisanalement, avec une torréfaction quotidienne, et sommes sans cesse en recherche de qualité. »

Avec la main… et les yeux

Les Cafés Preko n’usurpent pas leur réputation d’entreprise artisanale. Ici, en effet, tout est réalisé comme au bon vieux temps, à la force du poignet : on charge le torréfacteur à la main, on surveille la cuisson avec les yeux, puis on refroidit, on dépierre, on envoie le café dans le silo, avant de l’insérer dans son sac d’origine en toile de jute. Enfin, on l’introduit – toujours manuellement – en sachet. « Chez nous, tout est fait main, de A à Z, se réjouit Christian Poncelet. Les visiteurs peuvent d’ailleurs s’en rendre compte par eux-mêmes : du lundi au vendredi, de 9h30 à 11h, ils peuvent assister à la torréfaction au sein de nos locaux. »

La recherche du goût avant la rentabilité

Saviez-vous que le café, à l’instar de la viande, don- nait le meilleur de lui-même lorsqu’il était cuit longtemps, à basse température ? « L’industrie cherchera toujours la rentabilité, là où l’artisan vise à obtenir le meilleur produit possible. Voilà pourquoi une torréfaction industrielle dure jusqu’à 3 fois moins long- temps que celle d’un artisan comme les Cafés Preko. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

100% arabica

Le café bio Preko est un assemblage de cafés de qua- lité provenant d’Amérique centrale, cultivés et récoltés selon des normes de la certification des cafés biologiques (rotation des cultures, engrais verts, compostage, lutte biologique, exclusion d’engrais chimiques, de pesticides, d’organismes génétiquement modifiés…)

Il est en outre 100% arabica. « Cela signifie qu’il provient d’une variété d’arbuste de haute altitude, entre 1200 et 1600 mètres, et qu’il a mûri au soleil. Il offre un parfait équilibre, avec une belle rondeur en bouche, tout en restant longtemps sur le palais et en développant quelques notes fruitées en fin de par- cours. Il s’agit d’un café qui en appelle un autre… »

Café Préko

Plus du tout d’effets secondaires

Le café bio Preko aurait également fait de nouveaux adeptes grâce à sa douceur. « Certaines personnes qui avaient fait une croix sur le café parce qu’elles ne le supportaient plus, ont recommencé à en consommer. En effet, il n’y a pas d’effets secondaires avec le café bio. Grâce au mode de cuisson, les grains restent bruns – ils ne sont pas brûlés ni huileux – et plus digestes. De plus, comme il s’agit d’un 100% arabica, il n’entraîne pas de palpitations ou autres effets secondaires indésirables. » Dans le café non bio, on ajoute parfois du robusta (un arbuste situé plus bas, à 600 mètres d’altitude). « Il plaît davantage à une clientèle italienne, car il est très fort en bouche. Mais 90% de nos cafés, qu’ils soient bio ou non, demeurent 100% arabica. »

Du bio pour Nespresso et Senseo

Désireux de surfer sur la vague et d’élargir leur offre, les Cafés Preko ont dernière- ment enrichi leur gamme de capsules compatibles pour les machines Senseo et Nespresso, dont une large frange de la population se trouve aujourd’hui équipée. Dans un avenir proche, des capsules Dolce Gusto pourraient également voir le jour.

Notons également qu’un décaféiné devrait prochainement être proposé pour Nespresso. Le bio sera donc bientôt accessible sous toutes ses formes. « Mais qu’il soit moulu, en grains ou en capsules, le goût de notre café bio reste exactement le même », assure Christian Poncelet.

 Virginie Stassen

Les Cafés Preko. Rue Puits Marie, 92 à Seraing. Tél. : 04 336 12 12 www.cafepreko.be Les Cafés Preko sont disponibles sur place et dans une quarantaine de points de vente (essentiellement bio) à Bruxelles et en Wallonie.

Avatar

Elodie Hubin