Les plantes et les enzymes de la digestion

Dans la salive, les sucs gastrique, pancréatique et intestinal, se trouvent des enzymes qui décomposent les glucides, les lipides et les protéines que nous ingérons au cours des repas. Ces substances sont ensuite facilement absorbées dans l’intestin grêle. Malheureusement, beaucoup de gens produisent trop peu d’enzymes, notamment à cause du stress, d’une mastication insuffisante, du vieillissement et d’une mauvaise alimentation.

On peut en deviner le résultat : des particules alimentaires trop peu digérées encombrent la digestion… et s’ensuivent : estomac lourd, ballonnements, éructations, gaz intestinaux et selles difficiles.

Le gingembre pour un estomac léger

En plus du conseil de manger dans une atmosphère détendue, de bien mastiquer et de bénéficier d’un régime alimentaire varié et non transformé, des plantes bien choisies peuvent aider en cas de digestion difficile.

Un excellent remède dans ce cas est le gingembre : en stimulant le fonctionnement de l’estomac avec une meilleure sécrétion d’enzymes et en accélérant la vidange gastrique, la sensation désagréable de lourdeur dans l’estomac et le risque de nausées diminuent.

L’artichaut pour la digestion des graisses

L’artichaut (sauvage) peut également apporter une contribution importante : les feuilles de cette plante augmentent à la fois la quantité et la qualité de la bile sécrétée par le foie.

En conséquence, les graisses sont mieux digérées.

Surtout après un repas plus lourd, nous ressentons moins la sensation de ballonnement, de gaz intestinaux et de nausées.

Les enzymes supplémentaires

De plus, la prise d’enzymes supplémentaires via des compléments alimentaires, pendant ou juste après le repas, peut fortement stimuler la digestion !

Ces enzymes divisent ensuite les aliments ingérés en unités facilement absorbables, de sorte que la digestion est soulagée de manière significative.

Ainsi, nous avons à notre disposition des enzymes végétales qui divisent les protéines telles que la bromélaïne (extraite de l’ananas) et la papaïne (extraite de la papaye).

En outre, il existe également des enzymes végétariennes produites par fermentation.

Celles-ci sont produites par des micro-organismes
« favorables », comparables aux organismes qui acidifient les produits laitiers en yaourt.

Ces enzymes aident à digérer les glucides, les lipides et les protéines.


La force de la synergie

Une préparation qui apporte les ingrédients mentionnés ci-dessus dans la qualité et la dose correcte, est extrêmement utile en cas de troubles digestifs de toutes sortes tels qu’une digestion lourde et surchargée, une sensation de trop-plein, des éructations… et intestins encombrés.

Bon à savoir, vu les repas de fêtes qui approchent !

Fanny Antoine

Fanny Antoine

Passionnée par la vie et par toutes les possibilités qu’offre celle-ci. Initiée à la naturopathie et curieuse de ne cesser d’élargir mes connaissances en matière de développement personnel et de santé naturelle. J’ai le bonheur d’être la rédactrice en chef du magazine BioInfo, dans lequel je mets toute mon énergie. Fanny@bioinfo.be