L’énergie froide de l’hiver

Durant l’hiver, l’énergie de notre corps, comme celle de la nature, se met au repos. C’est la période pendant laquelle l’énergie froide (le yin) est au plus haut, tandis que la chaleur du yang est réduite au minimum.

Quand le yang diminue, notre vitalité diminue, ainsi que nos forces physiques et mentales, avec leur cortège associé de maux divers si fréquents : fatigue, coup de blues, infections hivernales…

Réchauffez-vous

• Privilégier une alimentation plus yang : légumes racines, bons bouillons et soupes, légumineuses associées aux céréales, ainsi que des épices et aromates à rajouter dans vos aliments et aussi dans vos tisanes.

• Bien vous protéger du froid, au niveau de la nuque, des oreilles, des pieds… Ne pas rester glacé (temps froid, courants d’air, immobilité), et au minimum réchauffer les mains sous l’eau chaude. Prendre le soir un bain de pieds ou un bain chaud (avec des huiles essentielles), sans oublier la bouillotte chaude sur le foie après le repas, ou sous vos pieds au coucher.

• Soutenir vos glandes surrénales pour vous aider à mieux vous adapter au froid à l’aide de plantes cortisone-like (cassis, bourgeon de cassis), ou d’huiles essentielles (épinette, pin sylvestre, sapin) à appliquer au niveau des reins et des surrénales (à hauteur de la dernière côte), et sous la plante des pieds, en mélange dans un peu d’huile végétale. Pratiquer des cures avec des plantes adaptogènes comme l’éleuthérocoque, la rhodolia, l’ashwagandha, le schizandra… qui vont également soutenir votre immunité.

Percuter avec douceur vos surrénales de la manière suivante : prendre une inspiration complète, se pencher en avant, en faisant le dos rond, frapper la région des surrénales avec les poings (mains en forme de conque), le bruit doit être mat, en aucun cas claqué. Pratiquer en apnée (poumons pleins) des séries de 10 à 20 secondes, puis lâcher le souffle et bras ballants. Renouveler trois fois.1

• Soutenir votre thyroïde, votre thermostat !, en veillant à consommer les nutriments appropriés, notamment des sources d’iode en suffisance (poissons de mer, algues marines).2

• Veiller à un bon équilibre acido-basique : un terrain trop acide favorise une frilosité excessive, surtout au niveau des pieds et mains, et une déminéralisation.
La clé : bouger, respirer, bien dormir et vous reminéraliser (avec des cures de pollen par exemple).

Changez d’air et bougez
Bien respirer dans la nature et pratiquer régulièrement de l’exercice physique relancent les métabolismes physiologiques via l’apport d’oxygène et la bonne circulation des différents liquides organiques : sang, lymphe, liquides… dans lesquels baignent nos cellules. Rien de tel aussi pour vous revitaliser.

De retour chez vous, aérez les pièces régulièrement et évitez de les surchauffer. Diffusez des huiles essentielles qui assainissent l’atmosphère : eucalyptus, pin, thym…

Le Bol d’air Jacquier est également très utile pour optimaliser l’oxygénation de l’organisme.


Dormez et levez le pied

Respectez le rythme de la nature en allant dormir tôt. En hiver, il est important de s’économiser pour mieux potentialiser l’énergie vitale, et d’augmenter les plages de repos et de sommeil. Bref, n’hésitez pas à faire la marmotte ! Dormir est essentiel pour une bonne récupération et régénération.

Le manque de sommeil épuise les défenses immunitaires, tout comme le stress. Profitez de ce calme hivernal et des nuits plus longues pour vous coucher plus tôt, votre sommeil n’en sera que plus réparateur. Prenez le soir quelques tisanes calmantes (tilleul, verveine, camomille…) et un bon bain relaxant avec des huiles essentielles (lavande, ylang ylang…). 3

Pensez aussi à la luminothérapie pour réguler vos rythmes et éviter le blues de l’hiver. De nombreuses huiles essentielles peuvent aussi vous aider à garder un moral au top : sapin baumier, bergamote, petit grain etc. Une cure avec de l’hydrolat de verveine citronnée (1c. à s./1L eau) vous redonnera le sourire.

Relaxez-vous et reconnectez-vous à vos richesses intérieures (par exemple, par la méditation). L’hiver est la période la plus propice au calme et à l’introspection, pour faire le point sur l’année écoulée et préparer sereinement la nouvelle année à venir.

Bel hiver !

Myriam Francotte

Myriam Francotte

Dr Sciences, Praticien de santé naturopathe (Cenatho), Vice-Présidente de l’Union des Naturopathes de Belgique, Formatrice à l’ISNAT (Institut Supérieur de Naturopathie Traditionnelle), Thérapeute Essénienne agréée (Anne Givaudan), Thérapies vibratoires (Patrick Drouot). Expertise en aromathérapie, gemmothérapie et phytothérapie. Consultations : Bilan (naturopathique, iridologique ou énergétique), programme de santé concret et individualisé, soins énergétiques. Réglage de troubles fonctionnels ou chroniques, levée de blocages énergétiques ou émotionnels, gestion du stress, burn-out, accompagnement de la grossesse, ménopause … Ateliers et Conférences Avenue de Winterberg 22 1330 Rixensart 0478 733 520 myriamfrancotte@hotmail.com www.unb.be www.sois.fr

Voir mon site web