Premier article de notre nouvelle rubrique ! Des conseils judicieux pour prévenir les maladies et rester en bonne santé. Retrouvez chaque mois les recommandations de Myriam Francotte. Passionnée, elle vous indiquera les moyens naturels pour (re)prendre le chemin vers une santé globale !

 

L’hiver est souvent synonyme de froid, de fatigue, de rhume et de coup de blues. Pas de panique ! Pour passer la saison froide en restant au top, voici quelques conseils naturopathiques qui renforceront naturellement votre immunité et votre vitalité.

Vitaminez-vous

Priorité aux fruits et légumes de saison : toutes les variétés de choux, poireaux, légumes racines, fruits secs et crus… pour faire le plein de vitamine C et d’antioxydants. Même si la saison est plus propice à manger chaud, consommer des crudités est nécessaire pour l’apport de vitamine C et d’enzymes qui permettent une bonne digestion et assi- milation. Privilégiez les cuis- sons douces, pour préserver au maximum les nutriments. Mangez en suffisance des aliments riches en vitamine B (céréales, légumineuses…), vitamine A (jaune d’œuf, foie de morue…), vitamine D (poissons gras, huile de foie de morue…), magnésium (légumineuses, fruits secs…), fer (lentilles, noix…) et zinc (poissons, jaune d’œuf…). Tous ces nutriments sont es- sentiels pour votre moral et pour vos défenses. Abusez des aromates et condiments tels que le thym, ail, gin- gembre, curcuma, cannelle, girofle….pour leurs vertus stimulantes et antiseptiques. Prenez un petit déjeuner avec des protéines et pauvre en sucres : remplacez le « pain blanc choco confiture » par du pain complet avec jambon, fromage ou œuf !

Enfin, veillez à consommer des bonnes graisses dans l’alimentation : huile d’olive pour la cuisson, de l’huile de colza pour les assaisonne- ments et de petits poissons gras en suffisance, riches en omega 3.

Mangez sans excès et pra- tiquez régulièrement des monodiètes de saison, sou- veraines pour éliminer les toxines et vous requinquer, à base de pommes douces en compote, céréales sans gluten (riz, sarrazin…), bouil- lon de légumes ou jus de légumes crus de saison.

Profitez des super- aliments offerts par la nature

La nature regorge de trésors qui sont nos meilleurs alliés pour affronter l’hiver : pro- duits de la ruche, algues…, à prendre sous forme de cures : pollen frais à raison d’une cuillère à soupe tous les ma- tins pour donner un coup de fouet. Riche en vitamines B, sels minéraux, antioxydants et protéines, le pollen est un antidote pour la fatigue physique mais aussi intellec- tuelle. Autre merveille : la propolis, antibiotique naturel

La propolis est un antibiotique naturel permettant de lutter contre de nombreuses infections respiratoires. »

permettant de lutter contre de nombreuses infections respiratoires.
Faites également le plein d’oligo-éléments, de vita- mines et de protéines avec des algues d’eau douce comme la spiruline ou la klamath, ainsi qu’avec des algues marines (dulse, iziki, aramé…) aux vertus reminé- ralisantes et alcalinisantes, à rajouter dans vos salades, soupes, eau de cuisson, ou à consommer sous forme de tartares. Pensez égale- ment aux cures d’eau de mer pour vous revitaliser et vous apporter naturellement plein de minéraux.

 

La propolis est un antibiotique naturel permettant de lutter contre de nombreuses infections respiratoires.

 

Chouchoutez votre intestin

Un intestin en santé est essentiel pour une bonne assimilation des nutriments, pour votre immunité, et votre système nerveux ! Veillez à l’assainir régulièrement (cures de pollen, de charbon végétal, ou de produits verts à base de chlorella ou de jeunes pousses d’herbe de blé….), à bien nourrir votre flore intestinale avec des fibres végétales prébiotiques (topinambours, poireaux, panais, smoothies verts, psyllium bond…), et à la réensemencer si nécessaire avec des probiotiques de qualité.

Changez d’air et bougez

Mettre le nez dehors et pratiquer régulièrement de l’exercice physique permet à l’organisme de s’oxygéner suffisamment. Et l’oxygène estle«nerfdelaguerre» indispensable pour lutter contre les microbes et maintenir un moral au top. De retour chez vous, aérez les pièces régulièrement et évitez de les surchauffer. Diffusez des huiles essentielles qui assainissent l’atmosphère : eucalytus, pin, thym…

Dormez et levez le pied

Respectez le rythme de la nature en allant dormir tôt. Le manque de sommeil épuise vos défenses immunitaires, tout comme le stress. Prenez le soir quelques tisanes calmantes (tilleul, verveine, camomille…) et un bon bain relaxant avec des huiles essentielles (lavande, ylang ylang…). Pensez aussi à la luminothérapie pour réguler vos rythmes et éviter le blues de l’hiver. Économisez-vous pour mieux potentialiser votre énergie vitale. Relaxez- vous, ressourcez-vous, et reconnectez-vous à vos richesses intérieures (par exemple, par la méditation).

Chassez les microbes et renforcez votre système immunitaire

Pensez à vous laver les mains régulièrement et à nettoyer les surfaces communes (poignées de porte, interrupteurs…).

Consommez des tisanes de thym, d’eucalyptus, de gingembre frais, et des infusions aromatiques (à base d’origan, cannelle, clous de girofle…). L’aromathérapie et la gem- mothérapie vous offrent de magnifiques remèdes natu- rels pour augmenter votre ré- sistance à la fatigue, au froid, et soutenir vos défenses. En prévention ou dès les pre- miers refroidissements, uti- lisez des huiles essentielles telles que le ravintsara, saro, tea tree, eucalyptus radié, niaouli…, en mélange avec une huile végétale en appli- cation locale sur le thorax, ou dans un bain, mélangées avec du savon liquide. Bien vous renseigner sur les dosages et les précautions d’utilisa- tion des huiles essentielles chez un professionnel de la santé. Profitez des richesses des bourgeons (1) riches en énergie vitale et en principes actifs : rosier sauvage (ex- cellent pour l’enfant), cassis, aulne, peuplier…

En phytothérapie, cap sur les plantes adaptogènes (2) qui vont soutenir le système immunitaire, et vous aider à « vous adapter » aux agressions hivernales : l’échinacée (très utile pour les affections respiratoires, en cures courtes dès l’arrivée des premiers froids), l’éleuthérocoque (ginseng sibérien), la griffe du chat, le lapacho, l’astragale, ou encore des champignons comme le reishi, maïtaké, shiitaké… Tout comme les huiles essen- tielles, prenez conseil avant d’utiliser ces plantes ! Pen- sez également à l’extrait de pépins de pamplemousse, très efficace contre un large spectre de microbes. Comblez vos carences éven- tuelles en vitamine C et en vitamine D, indispensables pour l’immunité avec des compléments de qualité. Les oligoéléments (Magnésium, Zinc, Argent, le couple Man- ganèse-Cuivre, le trio Cuivre- Or-Argent…) sont des alliés précieux pour vos défenses, en prévention et lors d’épi- sodes infectieux. Ils sont aussi très utiles pour réparer les dégâts des cellules suite aux infections, tout comme les antioxydants. Souverain pour le nez qui coule : un nettoyage au lota avec de l’eau salée dans laquelle vous rajouterez en cas d’infection une ampoule de Cuivre ou de Cuivre-Or-Argent ou quelques gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse Vous voilà paré à affronter les rigueurs hivernales !

myriam-Francotte-Bio-Info

Myriam Francotte

Dr en Sciences et praticien de santé naturopathe,

membre de l’UNB

Avatar

Hugo